Antes de irnos

Valparaiso, fin 2019.

Mouettes et hélicoptères militaires se disputent le grand ciel bleu. Il règne une odeur de mer et de révolution.

Malleco, la forêt. Seuls de fins rayons de lumières s’invitent dans cette dense biomasse où se mélangent et s’embrassent de millénaires araucarias, hêtres, robles. Les arbres se transforment en tapis et en toit protecteur. Progressant dans l’abîme de la forêt, mon nez se transforme en museau, je hume le parfum de la vie végétale. Ce monde humide, balsamique, lèche la paume de mes pieds. Cette forêt montagneuse d’une beauté ensorcelante charme, désarme. Dans sa hauteur, un lac d’une nature cristalline convie de dansants condors et des oiseaux d’argent.

Se connecter au temps, au vivant pour remplir son existence de justes émotions et pour toujours s’émerveiller.

Chile, 2019 – 2020

error: Content is protected !!